Information Financière du 1er semestre 2017

Aubay a réalisé au 1er semestre 2017 un chiffre d’affaires de 170,4 M€ en hausse de 3,7% à périmètre constant.

La croissance interne du 2nd trimestre s’élève à +0,3% freinée par un effet calendaire très défavorable (avec un impact estimé à -5 points de croissance en France) et un effet de base très élevé (+14,6% de croissance interne au T2 2016).

Tous les indicateurs de gestion se sont améliorés entre le premier et le deuxième trimestre 2017 : hausse des prix de vente (sur la partie délégation de compétence), accélération du recrutement, amélioration du taux de productivité…

Dans un contexte tendu sur le marché du recrutement, La France affiche une croissance organique de +1,9% au 1er semestre 2017.

A l’international, la croissance organique est restée d’un excellent niveau avec une hausse de +5,9%. Les affaires sont nombreuses et le marché de l’emploi plus favorable. L’effet calendaire a aussi pesé sur la croissance du T2 avec un impact d’environ 2 points.  L’Italie réalise l’une des meilleures performances du groupe. La Belgique et le Luxembourg restent sur une bonne dynamique et réalisent la plus forte croissance avec de très bonnes perspectives pour le second semestre. Enfin, la péninsule ibérique continue son fort développement tiré par le Portugal.

Le taux de productivité au deuxième trimestre s’est amélioré pour s’inscrire à 93,4% vs 92,3% au T1 2017.

En matière d’effectif, Aubay a franchi le cap des 5 000 collaborateurs. L’effectif total ressort à 5 057 collaborateurs à fin juin 2017 contre 4 899 fin 2016 et 4 890 un an plus tôt. Sur le seul deuxième trimestre, en net, les effectifs ont progressé de 107 collaborateurs, fruits des actions menées par le Groupe dans ce domaine. Le recrutement reste en effet l’un des principaux enjeux de la croissance avec les hausses de prix.

La marge opérationnelle courante sur le semestre sera proche de celle du premier semestre 2016 qui était de 8,8%.

Perspectives pour le second semestre 2017

Le deuxième semestre démarre avec un niveau d’intercontrat au plus bas de l’année alors que la demande reste élevée sur toutes les zones géographiques. Des projets significatifs ont été signés au cours du T2 et vont monter en charge durant le second semestre 2017.

Par conséquent, les objectifs 2017 en termes de chiffre d’affaires et de rentabilité affichés en début d’exercice sont confirmés :

  • Une croissance organique de 5 à 7%, en accélération au second semestre
  • Une rentabilité opérationnelle courante entre 9 et 10%.

La publication des résultats financiers semestriels 2017 est prévue le 13 septembre 2017 après bourse.

Télécharger le communiqué avec les données chiffrées