RESULTATS FINANCIERS 2012

Chiffre d’affaires : 190, 4 M€

Marge Opérationnelle Courante : 8,2%

RNPG : 6,7 M€

Le conseil d’administration du Groupe Aubay, réuni le 20 mars 2013, sous la présidence de Philippe Rabasse, a arrêté les comptes consolidés pour l’exercice 2012.
Le résultat opérationnel courant de l’exercice 2012 dépasse l’objectif initial et s’établit à 15,6 M€.

La rentabilité opérationnelle courante, à 8,2%, est stable par rapport à 2011 dans un contexte pourtant plus difficile. Les marges opérationnelles en France et à l’International sont sensiblement équivalentes, signe de la bonne santé de toutes les entités du groupe Aubay.
Sur le deuxième semestre, la marge opérationnelle courante a atteint l’excellent niveau de 9,7%, conséquence d’une grande sélectivité des affaires et d’une gestion efficace.
Au 31 décembre 2012, le groupe est repassé en trésorerie nette légèrement positive contre une dette nette de 1,8M€ au 31 décembre 2011. Le cash flow généré par l’activité atteint 11,0 M€ soit 5,8% du chiffre d’affaires. Durant l’exercice 845 998 actions d’autocontrôle ont été rachetées et annulées, ramenant ainsi le capital social à 13 184 606 titres, et 2,7 M€ ont été versés en dividende. La dette brute a diminué de 17,1 à 14,9 M€.
Les activités en France, avec un chiffre d’affaires de 117,1 M€, restent stables d’une année sur l’autre et représentent désormais 61% de l’ensemble du groupe. A l’international, toutes les zones contribuent positivement aux résultats. L’Italie joue toujours un rôle moteur comme depuis plusieurs années grâce notamment au savoir – faire autour de produits bancaires (plateforme de paiements, outils de reporting réglementaire). La zone ibérique montre quant à elle quelques signes de reprise encourageants.

Dividende de 0,18€ inchangé

Le Conseil d’Administration, fort de la bonne marche des affaires et de résultats solides, a décidé de proposer au vote de l’assemblée générale un dividende de 0,18 € au titre de l’exercice 2012. Pour mémoire un acompte sur dividende de 0,10 € a été mis en paiement le 1er novembre 2012.

Perspectives

Dans un climat économique toujours incertain, le groupe ne constate ni amélioration, ni dégradation des marchés sur lesquels il intervient. Les indicateurs opérationnels, en particulier le taux d’activité, sont toujours bien orientés.
De plus plusieurs nouvelles affaires d’envergure, gagnées ou en en cours de négociation en Italie, devraient soutenir la croissance dans les trimestres à venir parmi lesquelles un contrat signé d’un montant de plus de 8M€ auprès de la Banca di Mezzogiorno sur les trois prochaines années.
L’objectif est de délivrer en 2013 une croissance globale du chiffre d’affaires sur le groupe de 2 à 3% et de maintenir une marge opérationnelle courante à un niveau proche de celle de 2012. La saisonnalité des résultats sera toutefois plus marquée car le nombre de jours facturable présente une configuration très défavorable au 1er trimestre 2013 par rapport à 2012.

Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2013, le mardi 23 avril 2013 après bourse.

Imprimer/Télécharger le communiqué avec les données chiffrées