RESULTATS FINANCIERS – 2016

Chiffre d’affaires : +19,2%

Objectif de Marge Opérationnelle Courante dépassé : 9,7%

RNPG : 21,3 M€ +32,6%

 

Le conseil d’administration du Groupe Aubay, réuni le 15 mars 2017, sous la présidence de Christian Aubert, a arrêté les comptes consolidés pour l’exercice 2016.

L’exercice 2016 est à nouveau un excellent cru avec une amélioration de l’ensemble des indicateurs économiques du Groupe. Les résultats de l’exercice 2016 confirment ainsi la régularité de la surperformance du groupe Aubay par rapport à son secteur aussi bien en croissance organique (+8,7%) que sur le plan de la rentabilité.

 

La marge opérationnelle courante ressort ainsi à 9,7%, largement au-dessus de l’objectif fixé en début d’exercice de 9,1%. Cette excellente performance est la résultante d’un contexte de marché porteur dû à l’essor du Digital, de l’efficacité commerciale des équipes, d’un savoir-faire reconnu en termes d’exécution des projets et de la bonne maîtrise des coûts.

La rentabilité opérationnelle courante s’établit à 10,2% en France et à 9,7% à l’International, à comparer respectivement à 10,6% et 8,3% en 2015. L’homogénéité des performances des deux zones témoigne de la bonne santé de toutes les entités du groupe Aubay.

 

Résultat Net Part du Groupe en forte hausse +32,6%

Le résultat opérationnel ressort à 30,0 M€, soit +22,8%, intégrant des charges nettes non courantes pour 1,5 M€, essentiellement constituées de charges de restructuration.

Le résultat net part du groupe bénéficie de l’amélioration du résultat financier et s’élève à 21,3 M€, en croissance de 32,6%. Ceci constitue le plus haut niveau historique de résultat du Groupe. Le bénéfice par action s’établit à 1,63 € contre 1,22 € en 2015.

 

Trésorerie nette positive de 4,4 M€

Comme prévu lors de l’annonce des résultats du 1er semestre 2016, l’évolution de la dette nette s’est avérée beaucoup plus favorable sur la deuxième partie de l’exercice.

Sur l’ensemble de l’année, la capacité d’autofinancement progresse à 34,3 M€ contre 26,7 M€ sur la même période en 2015. Le flux net provenant de l’activité est stable à 16,4 M€ contre 16,3 M€, après la prise en compte d’une variation de BFR plus importante de 8,7 M€ en relation avec la forte croissance du chiffre d’affaires réalisée.

La dette financière brute au 31 décembre 2016 s’élève à 19,7 M€ contre 25 M€ un an plus tôt. La trésorerie disponible est de 24,1 M€ conduisant ainsi à une situation de trésorerie nette de 4,4 M€ au 31 décembre 2016, contre une dette nette de 2,4 M€ un an plus tôt.

 

Proposition de dividende de 0,41€

Le Conseil d’Administration a décidé de proposer au vote de l’assemblée générale un dividende de 0,41 € au titre de l’exercice 2016 contre 0,30 € au titre de l’exercice 2015. Pour mémoire, un acompte de 0,18 € a été versé en novembre 2016. L’assemblée générale annuelle se réunira au siège le mercredi 10 mai prochain à 9 heures.

 

Perspectives 2017

Le contexte du marché continue d’être porteur principalement en raison de l’essor du Digital et de la recherche de rationalisation des systèmes existants, ce qui débouche sur des investissements significatifs chez les clients du groupe dans tous les secteurs d’activités. Le groupe Aubay est bien profilé en termes d’offres et de position géographique pour profiter de cette forte demande. Le groupe continue ainsi de porter d’intenses efforts sur le recrutement.

Le groupe vise un bon niveau de croissance organique conforme à l’objectif de moyen terme qui se situe entre 5% et 7%, soit un objectif de chiffre d’affaires de 346 M€ pour l’exercice 2017 en milieu de fourchette.

Malgré un calendrier défavorable en 2017 (2 jours ouvrés en moins), le Groupe affirme également sa confiance sur sa capacité à délivrer une marge opérationnelle courante toujours comprise entre 9% à 10%, conforme à ses objectifs normatifs sur le moyen terme.

Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2017, le mercredi 19 avril 2017 après bourse.

 

Glossaire

Résultat opérationnel courant : cet indicateur correspond au résultat opérationnel avant la prise en compte du coût des actions gratuites et des autres produits et charges qui correspondent à des produits et charges opérationnels inhabituels, anormaux, peu fréquents, présentés de manière distincte pour faciliter la compréhension de la performance liée aux activités courantes.

Marge opérationnelle courante : cet indicateur, exprimé en pourcentage, est obtenu en rapportant le résultat opérationnel courant au chiffre d’affaires.

Dette nette ou trésorerie nette : cet indicateur s’obtient par différence entre la trésorerie et les dettes financières. Si le résultat est négatif, on parle de dette nette, et de trésorerie nette dans le cas contraire.

Télécharger le communiqué