RESULTATS SEMESTRIELS 2012

Chiffre d’affaires : 97,0 M€

Marge Opérationnelle Courante : 6,7 %

Confirmation des objectifs 2012

Le conseil d’administration du groupe Aubay, réuni le 12 septembre 2012, sous la présidence de Christian Aubert, a arrêté les comptes consolidés pour le premier semestre 2012.

Sur cette période, le Groupe Aubay a réalisé un chiffre d’affaires de 97,0 M€ en croissance de 6,7%.
Le léger repli de la marge opérationnelle courante, qui reste à un bon niveau pour le secteur à 6,7% contre 7,5% sur la même période en 2011, s’explique principalement par un calendrier défavorable et par une activité commerciale moins dynamique durant les mois d’avril et de mai en France.
La marge opérationnelle courante s’établit ainsi en France à 7,2% (contre 8,8% sur la même période). En revanche, à l’international, la marge opérationnelle courante est en progression de 1,1 point à l’international à 7,8%. Cette bonne performance est la conséquence du dynamisme des activités en Italie et du redressement de la rentabilité sur la zone Belux.
Les autres produits et charges opérationnels se composent essentiellement de diverses charges non récurrentes pour -1,3 M€ alors qu’en 2011 le solde intégrait un profit de réévaluation d’actifs pour 912 K€.
Au 30 juin 2012, la dette nette est ressortie à 4,5 M€ avec un cash disponible de 12,1M€. La capacité d’autofinancement dégagée au cours du semestre s’élève à 5,3 M€ soit 5,5% du chiffre d’affaires. Le groupe a versé pour 1,4 M€ de dividendes sur le semestre et racheté pour 2,9 M€ de ses propres actions, qui ont été depuis annulées.

Perspectives 2012

Le communiqué relatif au chiffre d’affaires semestriel 2012 publié le 27 juillet dernier mentionnait un redressement du taux de productivité en juin en France. Cette tendance s’est nettement confirmée durant l’été. Le management du groupe est donc très confiant dans l’atteinte d’un chiffre d’affaires minimum de 193 M€ sur l’ensemble de l’exercice.

La saisonnalité de la rentabilité sera encore plus marquée que pour les exercices précédents. La marge opérationnelle devrait être sensiblement supérieure à celle du premier semestre.
L’objectif d’une marge opérationnelle courante d’environ 8% sur l’ensemble de l’exercice reste ainsi inchangé.

Imprimer/Télécharger le communiqué avec les données chiffrées